DO Jumilla, histoire d’une grande dénomination

Il faut d’abord savoir situer Bodegas Bleda pour traiter à posteriori l’AOC Jumilla. Bodegas Bleda appartient au D.O.P Jumilla. Mais, qu’est-ce que c’est l’AOC Jumilla ?

Il faut connaître la définition précise de l’Appellation d’Origine Contrôlée. La définition qui nous offre le Règlement (CE) 1151/2012 du Parlement Européen et du Conseil, du 21 novembre 2012, sur les régimes de qualité des produits agricoles et alimentaires qui établit la définition de l’Appellation d’Origine Contrôlée. Ainsi, dans ledit Règlement l’AOP se définit comme :

« Un nom qui identifie un produit :

  • Originaire d’un lieu déterminé, d’une région ou exceptionnellement d’un pays dont la qualité ou caractéristiques sont fondamentale ou exclusivement dû à un milieu géographique particulier, avec les facteurs naturels et humains inhérents à lui et dont ses phases de production ont lieu dans leur totalité dans une aire géographique définie. »

L’Appellation d’Origine Contrôlée de Jumilla est situé au sud-est espagnol étant un lieu caractérisé par ses grandes vallées et plaines, entourées des montagnes. C’est un endroit de transition entre le Littoral levantin de la Méditerranée et la Meseta de la Manche.

Il accueillit la production de deux vastes zones : la municipalité de Jumilla, située dans la région de Murcie où se trouve le siège du Conseil de Règlement, et les municipalités de Montealegre del Castillo, de Fuente Álamo, d’Ontur, de Hellín, d’Albatana et de Tobarra dans la région d’Albacete.

La zone de production de l’AOC Jumilla comprend des territoires d’une remarquable altitude où les vignobles s’étendent depuis les 320 au 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, d’un relief constitué par des chaînes de montagnes pas très hautes.

Appellation d’Origine Contrôlée Jumilla

Jumilla possède environ 25.000 hectares de vignobles dont le 40% appartient à sa municipalité, en agruppant presque 2.000 viticulteurs. Avec plus de 40 caves, le 80% commercialise avec du vin embouteillé, le 70% de ces caves situant dans la province de Jumilla.

L’AOC Jumilla possède une tradition viticole très importante depuis des siècles. Pendant la romanisation ibérique, la vigne était cultivée dans ce territoire. Les restes les plus anciens de vitis vinifera d’Europe (3.000 av. J-C) ont été trouvés à Jumilla, de même que des ustensiles et des restes archéologiques comme des bouches d’oreilles en or ibère sous la forme d’une grappe datés du IVème siècle av. J-C.

Les experts, grâce à ce type de découverts, ont daté la tradition viticole de Jumilla dans plus de 5.000 années.

Histoire du XXème siècle

Au début du XXème siècle, en 1910, la Gare Œnologique a été créée dans le but de conseiller sur les techniques de cultive des vignobles, sur l’élaboration de vins et sur la réalisation de recherches pour l’amélioration des vignes. Aujourd’hui, c’est le Laboratoire Régional Agraire et la Bodega Experimental qui collaborent avec le Conseil de Règlement.

Les efforts pour améliorer la qualité des vins ont augmenté au fils du temps, réalisant des recherches et des inversions.

Néanmoins, au milieu du siècle dernier, ces efforts ont été récompensés après avoir obtenu la reconnaissance de la part du Ministère d’Agriculture avec l’Appellation d’Origine. Jumilla est devenue l’une des appellations d’origine les plus anciennes de l’Espagne, réglée depuis 1966.

L’AOC Jumilla compte sur le Conseil de Règlement qui joue le rôle de la défense de l’Appellation d’Origine, garantissant l’accomplissement de son Cahier de Charges, ainsi que promouvant le contrôle des vins préservés pour l’AOP Jumilla.