fbpx

DO JUMILLA, una denominación de la actualidad

Les différents climats et la variété des sols confèrent à la vigne, même s’il s’agit du même cépage, un caractère unique dans chaque lieu où elle est cultivée. Ceci, ainsi que les méthodes d’élaboration particulières propres à chaque région, a permis de distinguer le vin depuis des temps très anciens grâce à l’utilisation de noms géographiques, non seulement pour la connaissance de son origine, mais aussi pour exprimer certaines caractéristiques et qualités qui le rendent différent par rapport aux autres vins d’origine différente.

Aujourd’hui, la définition précise de l’Appellation d’Origine Contrôlée est établie dans la loi. Dans notre cas, on peut la trouver sur le Règlement (CE) 1151/2012 du Parlement Européen et du Conseil, du 21 novembre 2012, sur les régimes de qualité des produits agricoles et alimentaires d’après lesquels une AOP se définit comme : 

 « Un nom qui identifie un produit :

  • Originaire d’un lieu déterminé, d’une région ou exceptionnellement d’un pays dont la qualité ou caractéristiques sont fondamentale ou exclusivement dû à un milieu géographique particulier, avec les facteurs naturels et humains inhérents à lui et dont ses phases de production ont lieu dans leur totalité dans une aire géographique définie. »

Bodegas Bleda, qui appartient à l’AOC Jumilla depuis qu’elle a été reconnue en 1966, a joué son rôle dans l’histoire de la naissance de cette appellation. Avant cette date, plusieurs cavistes provenant de Jumilla, parmi lesquels se trouvaient notre prédécesseur Antonio Bleda, fit un effort de leurs côté pour que Jumille, terre de vins nobles et immémoriaux, soit reconnu sous la condition d’Appellation d’Origine Contrôlée.

Ceux qui ont vécu cet épisode affirment que chacun des voyages faits au Ministère de l’Agriculture ont été vécus impatiemment par le reste de la population et que le sentiment de fierté du terroir plus la conscience de l’amélioration de la qualité du vin produit à Jumilla a réussi à mettre en commun les intérêts particuliers afin d’obtenir une reconnaissance en Espagne qui leur permettent de conquérir le monde.

Mais parlons un peu plus en détail sur ce que représente aujourd’hui l’AOC Jumilla.

L’AOC Jumilla est située au sud-est espagnol, étant une zone caractérisée par ses grandes vallées et plaines, entourées de montagnes. C’est un endroit de transition entre le Littoral levantin de la Méditerranée et la Meseta de la Manche. Il accueillit la production de deux vastes zones : la municipalité de Jumilla, située dans la région de Murcie où se trouve le siège du Conseil de Règlement, et les municipalités de Montealegre del Castillo, de Fuente Álamo, d’Ontur, de Hellín, d’Albatana et de Tobarra dans la région d’Albacete.

La zone de production de l’AOC Jumilla comprend des territoires d’une remarquable altitude où les vignobles s’étendent depuis les 320 au 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, d’un relief constitué par des chaînes de montagnes pas très hautes.

Le Conseil de Règlement de l’AOC Jumilla joue le rôle de la défense de l’Appellation d’Origine Contrôlée, garantissant l’accomplissement de son Cahier de Charges, ainsi que promouvant le contrôle des vins préservés pour l’AOC Jumilla. Il s’agit, entre autres, de contrôler des aspects tels que le type de raisin utilisé, les rendements maximaux du vignoble, le degré du raisin, ainsi que les pratiques œnologiques effectuées ultérieurement dans la production.

L’AOC Jumilla possède environ 25.000 hectares de vignobles dont le 40% appartient à sa municipalité, en agruppant presque 2.000 viticulteurs. La variété de raisin par excellence de l’AOC Jumilla est celle de Monastrell, une variété typiquement méditerranéenne qui est cultivée dans un terrain non irrigué, ayant un bon ensoleillement et qui a fait preuve d’une extraordinaire résistance aux sécheresses caractéristiques de la zone géographique, ce qui est favorisé par le type de sol remarquable de l’appellation, qui a une grande capacité hydrique malgré la faible pluviosité.

Il faut mentionner d’autres variétés de cépage rosé dont sa culture est autorisée par l’AOC Jumilla comme celles de Tempranillo ou Cencibel, la Garnacha Tintorera, la Garnacha, la Gabernet Sauvignon, la Merlot, la Syrah et la Petit Verdot. En ce qui concerne les cépages blancs, Airén et Macabeo sont traditionnellement distingués dans la Région, même si celui de Pedro Ximénez, de Malvasía, de Chardonnay, de Savignon Blanc, de Moscatel et de Verdejo sont également autorisés.

Beaucoup de ces variétés ont besoin d’irrigation, mais elles se sont extraordinairement adaptées aux particularités de ce lieu en Espagne  qui est presque toujours baigné par le soleil, où les étés torrides sont suivis par des hivers froids avec de fréquentes gelées.

Les célèbres vins de l’AOC Jumilla possèdent une large histoire et ils obtiendront plus de reconnaissance mondiale dans les années à venir comme des vins d’une qualité exceptionnelle et d’un caractère unique. Au moins, nous pouvons affirmer depuis Bodegas Bleda que nous ferons notre mieux pour garantir que cela arrive.